Analyse des cybers risques et réponses aux menaces

En savoir plus sur Analyse des cybers risques et réponses aux menaces

Comment lutter contre les attaques informatiques

Le développement d’Internet et des nouvelles technologies est tel que l'outil informatique est présent dans toutes les entreprises. La conséquence de cet accroissement, est la sécurisation de ce réseau complexe qui doit s'adapter.

Aujourd'hui, les premières sources d'attaques sont :

- Le Phishing
- La déterioration des programmes
- Le Malware
- Malveillance interne
- Le cryptage des fichiers


Les journaux en parlent sans vraiment aller en profondeur. Tout le monde en parle et, visiblement, chacun a déjà imaginé les conséquences d'une attaque. Et pourtant la sécurité informatique est rarement adaptée. Les budgets alloués à la sécurisation sont très différents selon la région, selon le secteur d'activité, ou même selon le pays.

Les outils connectés sont pourtant très prisés des entreprises, et le manque de moyens de sécurisation est d'autant plus étonnant.

C'est faute d'érudition. Sans connaissance de l'ennemi, il est impossible de le contrer.

En France par exemple, 80% des entreprises ne sont même pas dotées des outils basiques de protection.

Par contre les pirates informatiques travaillent ensemble (ou comme les guildes des anciens temps), avec des objectifs et des cibles fixées en amont, des places de marché dédiées et des objectifs souvent éloignés dans le temps, c'est tout un business qui se met en place.

Pour rester sur l’idée de l’organisation/entreprise, les cybercriminels travaillent à plein temps à trouver les fissures pour pénétrer dans nos bases de données et nos ordinateurs, mais il y a aussi des amateurs, qui vont réutiliser les outils et les méthodes existantes sur internet. Cette industrialisation tend à nous montrer que la cybercriminalité se dirige vers des offres de services, en mode SaaS.

La croissance des menaces est énorme. Pire encore, une grand partie des pirates attaquent juste pour passer le temps, ce qui les rend encore plus dangereux.

Les menaces persistantes avancées (Advanced Persistent Threat) ont changé la donne et aboutissent à un nouveau marché. L’APT n’est pas seulement un malware, mais des tactiques d’ingénierie sociale l’accompagnent. Les développeurs construisent un arsenal implacable. Ainsi, dédaigner la mise en place de barrages adaptés est très périlleux pour une entreprise. Car les menaces persistantes avancées, pour entrer dans votre gestion de données, chassent les vulnérabilités des systèmes. Ainsi ils décéleront une faiblesse pour arriver à leurs fins.

Les menaces persistantes avancées peuvent rester en sommeil des années et attquer juste au bon moment. Les menaces persistantes avancées sont programmée pour un objectif à court ou long terme. Rester tapis dans l’ombre est le mantra des APT. Lorsqu'ils ont pris la main, ils changent les droits d’accès à leur avantage, afin de rebondir, il s'agit du mouvement latéral. Bien sûr, ils n’oublient pas de couvrir les traces laissées sur leur passage.

La première approche sera celle de l'information des utilisateurs. Premier vecteur de failles sécuritaires, l’humain, une fois bien formé, devient le premier agent de détection des anomalies. On apprendra donc au personnel de l'entreprise à ne pas ouvrir grandes les portes aux pirates. Les avertissements toucheront les MAJ des logiciels, l'utilisation des logiciels réputés en matière de sécurité. Il existe un grand nombre de mesures pour éviter les intrusions.


analyse des cybers risques et réponses aux menaces

En savoir plus sur Analyse des cybers risques et réponses aux menaces


Autres pages : formation continue gestion de crise cybersécurité Toulouse - qualification anti attaques informatiques Toulouse - stage cyber risques Toulouse - formation continue cybersécurité Paris - qualification cyber risques - qualification anti piratage informatique - formation continue gestion de crise cybersécurité Paris - formation continue sensibilisation cybersécurité Paris