Captcha et attaque automatique

En savoir plus sur Captcha et attaque automatique

Comprendre et déjouer les cyberattaques

Le succès du web et des appareils connectés est venu renforcer le recours à l’informatique dans la sphère professionnelle, tous secteurs confondus. Le corollaire de cette intensification de l’usage de réseaux informatiques connectés, est la sécurisation de ce réseau complexe qui doit s'adapter.

Aujourd'hui, les premières sources d'attaques sont :

- Le Phishing
- Le Malware
- L'attaque interne
- Ransomware/Cryptolocker
- Attaques sur les infrastructures et applications


Les journaux en parlent sans vraiment aller en profondeur. La menace est dans la conscience collective, personne ne peut l'ignorer. Et pourtant la sécurité informatique est rarement adaptée. L'argent dédié à la sécurité reste hétérogène d’un pays à l’autre, d’une région à l’autre, ou même selon le secteur d'activité.

Les outils connectés sont pourtant très prisés des entreprises, et le manque de moyens de sécurisation est d'autant plus étonnant.

C'est faute d'érudition. Sans connaissance de l'ennemi, il est difficile de s’en protéger.

Huit entreprises françaises sur dix ne possèdent pas les protections minimales.

Par contre les pirates informatiques travaillent ensemble (ou comme les guildes des anciens temps), avec des horizons lointains, des objectifs et des cibles fixées en amont et des places de marché dédiées, on est plus dans le business que dans le banditisme.

Toujours dans l'idée du réseau de malfaiteurs, certains pirates sont toujours prêts à trouver de nouveaux moyens pour s’infiltrer dans nos bases de données et nos ordinateurs, mais on trouve aussi les non spécialistes, qui mettent en pratique des techniques trouvées sur le web permettant d’exploiter une faille spécifique. Cette industrialisation tend à nous montrer que la cybercriminalité se dirige vers des offres de services, en mode SaaS.

Nous assistons à une augmentation incroyable du nombre de menaces et de cyber-attaques partout dans le monde. Pire encore, 51% des pirates agissent juste par amusement, ils peuvent donc attaquer n'importe quoi.

Les menaces persistantes avancées (Advanced Persistent Threat) ont bouleversé le paysage de la criminalité informatique et aboutissent à un nouveau marché. il ne s'agit plus de virus ponctuels mais de stratégies. Ils construisent une artillerie lourde et irrésistible. Ainsi, dédaigner la mise en place de barrages adaptés est très périlleux pour une entreprise. Car les Advanced Persistent Threat, pour entrer dans votre gestion de données, chassent les vulnérabilités des systèmes. Ainsi ils décéleront une faiblesse pour arriver à leurs fins.

Les APT n’ont aucun problème pour rester en état dormant pendant de longues périodes et sortir à la surface seulement au moment opportun. Les Advanced Persistent Threat ont la particularité d'être patientes et très avisées. Rester tapis dans l’ombre est le mantra des APT. Une fois que leur emprise sur une des vis desserrée du système est totale, ils s'approprient les entrées, pour rebondir, c'est le mouvement latéral. Bien sûr, ils n’oublient pas de couvrir les traces laissées sur leur passage.

Les premières formations se penchent sur le niveau de sensibilisation du personnel. Les erreurs humaines en terme de sécurité doivent être quasiment nulles. On apprendra donc au personnel de l'entreprise à ne pas ouvrir grandes les portes aux pirates. Les avertissements toucheront les MAJ des logiciels, l'utilisation des logiciels réputés en matière de sécurité. Nous verront toute la panoplie des outils de l'expert en cyber-attaque.


image captcha et attaque automatique

En savoir plus sur Captcha et attaque automatique


Autres pages : formation continue cybersécurité Toulouse - qualification sécurité des sites internet - stage sécurité des sites internet Paris - stage anti attaques informatiques Paris - qualification cyber risques Toulouse - formation continue lutte attaque réseau - formation continue menaces cyber sécurité Paris - authentification sur systèmes et réseaux