Piratage et attaques informatiques

En savoir plus sur Piratage et attaques informatiques

Comprendre et déjouer les cyberattaques

Le succès du web et des appareils connectés est tel que l'outil informatique est présent dans toutes les entreprises. Le corollaire de cette intensification de l’usage de réseaux informatiques connectés, est la complexification des problématiques de sécurité informatique.

Les principales menaces en 2015 sur les entreprises (en impact) sont :

- Le piratage des données
- Bombe logique / Malware (sur mobile ou embarqué)
- L'attaque interne
- Ransomware/Cryptolocker
- La déterioration des programmes


Les journaux en parlent sans vraiment aller en profondeur. La menace est dans la conscience collective, chacun a déjà imaginé les conséquences d'une attaque. Cependant, il reste encore beaucoup de nuages noirs dans le ciel. Les budgets alloués à la sécurisation sont très différents d’un pays à l’autre, selon le secteur d'activité, ou même d’une région à l’autre.

Les outils connectés sont pourtant très prisés des entreprises, et le manque de moyens de sécurisation est d'autant plus étonnant.

C'est faute d'érudition. Si nous ignorons l’existence d’un danger, il est difficile de s’en protéger.

Huit entreprises françaises sur dix ne possèdent pas les protections minimales.

Par contre les pirates informatiques travaillent ensemble (ou comme les guildes des anciens temps), avec des horizons lointains, des objectifs et des cibles fixées en amont et des places de marché dédiées, c'est tout un business qui se met en place.

D'autre part, certains pirates sont toujours prêts à trouver de nouveaux moyens pour s’infiltrer dans nos bases de données et nos ordinateurs, et on a aussi les bidouilleurs, qui mettent en pratique des techniques trouvées sur le web et vont se spécialiser dans une technique précise. Ce commerce semble s'orienter vers une offre de services.

La croissance des menaces est énorme. Autre donnée alarmante, la moitié des cybercriminels font gratuitement, ce qui les rend encore plus dangereux.

Les menaces persistantes avancées (Advanced Persistent Threat) ont irrévocablement changé le visage des modèles traditionnels de cyber-attaque et aboutissent à un nouveau marché. il ne s'agit plus de virus ponctuels mais de stratégies. Les développeurs construisent un arsenal implacable. Ainsi, dédaigner la mise en place de barrages adaptés vous place dans une position difficile face aux APT. Car les Advanced Persistent Threat, pour pénétrer votre système, chassent les vulnérabilités des systèmes. Les APT trouveront le maillon faible de la cyber-chaîne et l’utiliserons pour infecter un système inconnu.

Les APT n’ont aucun problème pour rester en état dormant pendant de longues périodes et sortir à la surface seulement au moment opportun. La priorité pour les APT est souvent mise sur la réalisation d’objectifs plutôt que sur un gain financier immédiat. Rester tapis dans l’ombre est le mantra des APT. Lorsqu'ils ont pris la main, ils changent les droits d’accès à leur avantage, pour rebondir, il s'agit du mouvement latéral, jusqu'à aboutir à des données exploitables. Evidemment, on ne peut pas les retrouver ensuite.

Les premières formations se penchent sur le niveau de sensibilisation du personnel. Une des failles les plus fréquentes est liée à une mauvaise utilisation. Il s'agit donc de former le personnel. les indications porteront sur les MAJ des logiciels, le recours à des logiciels de protection et d’archivage adaptés. Les cyber-experts ont toute une gamme d’outils pour se protéger contre ces techniques de piratage qui sont développées dans les différents modules.


piratage et attaques informatiques

En savoir plus sur Piratage et attaques informatiques


Autres pages : qualification sécurité système information Toulouse - stage sécurité des sites internet Paris - formation continue lutte attaque réseau Paris - comprendre le fonctionnement du WPA - formation continue cybersécurité Paris - stage sécurité informatique Toulouse - stage sécurité des sites internet - stage cybersécurité Paris - stage gestion de crise cybersécurité Paris - sécuriser les données