Qualification anti piratage informatique

En savoir plus sur Qualification anti piratage informatique

Comment lutter contre les attaques informatiques

Le succès du web et des appareils connectés est venu renforcer le recours à l’informatique dans la sphère professionnelle, tous secteurs confondus. Le corollaire de cette intensification de l’usage de réseaux informatiques connectés, est la nécessité accrue de sécuriser ces mutliples connections.

Les principales menaces en 2015 sur les entreprises (en impact) sont :

- Le piratage des données
- Bombe logique / Malware (sur mobile ou embarqué)
- Le cryptage suivi d'une demande de rançon
- Malveillance interne
- La déterioration des programmes


Les journaux en parlent sans vraiment aller en profondeur. Tout le monde en parle et, visiblement, chacun a déjà imaginé les conséquences d'une attaque. Cependant, il reste encore beaucoup de nuages noirs dans le ciel. L'argent dédié à la sécurité reste hétérogène selon le pays, d’une région à l’autre, ou aussi d’un secteur à l’autre.

Les outils connectés sont pourtant très prisés des entreprises, rendant ce désintérêt encore plus surprenant.

Il s’agit d’un manque de connaissance et de sensibilisation. Sans connaissance de l'ennemi, il est impossible de le contrer.

Huit entreprises françaises sur dix ne sont même pas dotées des outils basiques de protection (cf. BPI France).

Parallèlement les pirates se rassemblent, avec des places de marché dédiées, des buts précis et une vision à long-terme, c'est tout un business qui se met en place.

Pour rester sur l’idée de l’organisation/entreprise, certains pirates sont toujours prêts à trouver de nouveaux moyens pour s’infiltrer dans nos bases de données et nos ordinateurs, mais il y a aussi des amateurs, qui vont réutiliser les outils et les méthodes existantes sur internet et vont se spécialiser dans une technique précise. Ce commerce semble s'orienter vers une offre de services.

La croissance des menaces est énorme. A ajouter à ceux qui veulent en faire commerce, une grand partie des pirates attaquent juste pour passer le temps, ce qui les rend encore plus dangereux.

Les menaces persistantes avancées (Advanced Persistent Threat) ont bouleversé le paysage de la criminalité informatique et ont conduit à la création d’une toute nouvelle catégorie de cyber-criminalité. L’APT n’est pas seulement un malware, mais des tactiques d’ingénierie sociale l’accompagnent. Les créateurs d’APT forgent ainsi une arme presque imbattable. Par conséquent, négliger les meilleures pratiques de sécurité est très périlleux pour une entreprise. Car les APT, pour pénétrer votre système, recherchent les fragilités des systèmes. Ainsi ils décéleront une faiblesse pour arriver à leurs fins.

. Les Advanced Persistent Threat ont la particularité d'être patientes et très avisées. Les menaces persistantes avancées sont caractérisées par cette latence. Une fois que leur emprise sur une des vis desserrée du système est totale, ils s'approprient les entrées, pour rebondir (ce que nous appelons un « mouvement latéral ») jusqu'à aboutir à des données exploitables. Cela va sans dire, il est impossible par la suite de remonter aux criminels.

Les premières formations se penchent sur le niveau de sensibilisation du personnel. Une des failles les plus fréquentes est liée à une mauvaise utilisation. Il s'agit donc de former le personnel. les indications porteront sur l'actualisation des logiciels, le recours à des logiciels de protection et d’archivage adaptés. Il existe un grand nombre de mesures pour éviter les intrusions.


image qualification anti piratage informatique

En savoir plus sur Qualification anti piratage informatique


Autres pages : formation continue sécurité des sites internet Paris - qualification lutte attaque réseau - formation continue menaces cyber sécurité Paris - comprendre le fonctionnement du WPA - comprendre les attaques utilisées par les hackers - audits de vulnérabilités internes et externes - formation continue cybersécurité Toulouse - piratage et attaques informatiques - qualification anti piratage informatique Toulouse