Qualification gestion du cycle de vie produit Paris

En savoir plus sur Qualification gestion du cycle de vie produit Paris

Les grands systèmes sont essentiels pour les changements à venir. Ces systèmes se développent sans cesse, ils doivent malgré tout inclure les nécessités de fiabilité et d’interopérabilité, ainsi que d’ouverture. Le développement de ces systèmes fait appel à de nombreuses disciplines : génie civil, génie automatique, génie logiciel, génie électrique, génie mécanique, génie industriel, génie chimique, génie électronique. Cette évolution doit aussi inclure les coercitions suivantes : production, logistique, maintenance … mais doit aussi considérer les points de vue du marketing, la nature humaine, écologie, relation clients, commerce, ainsi que des sous-traitants impliqués.

Les apports de la systémique (en particulier pour comprendre la non-linéarité inhérente aux grands systèmes sociotechniques) contribuent à améliorer la validité de la démarche d’ingénierie système et à développer son utilisation.

La globalisation, avec les aspects multiculturels influant sur les méthodes de gestion des organisations, notamment les équipes, a aussi un effet sur les approvisionneurs. De nouveaux modes d’interaction entre fournisseurs apparaissent, moins fermes et rapides, comme les sociétés virtuelles, l’ingénierie système doit composer avec ces changements, essor des courants agiles (modulabilité dans les situations variables) et lean (reflexion sur l'efficacité de la réalisation). La difficulté est ici la diminution des stigmates environnementale et logistique, pour faire partie intégrante des concepts de développement durable et de responsabilité sociale des entreprises.

Toutes ces évolutions amènent à revoir certains paradigmes, comme le cheminement d'un système qui va classiquement de la genèse de l’idée au retrait de service. Or la prise en compte des exigences sociétales de développement durable et notamment le paradigme de l’économie circulaire, induisent une adaptation des processus des systèmes, pour inclure les bouclages à chaque palier. Cela engendre une grande hiérarchisation d'importance et de disponibilité et a un impact économique non négligeable quand on considère de grands systèmes complexes ou des systèmes de systèmes.

Le contrôle de tous ces paramètres, que l'on parle de technique, mais aussi des autres dimensions politique, économique, réglementaire, éthique, sociale, est le grand défi de l’ingénierie système et de la gestion des projets du futur. C'est indispensable vis à vis des conséquences sur les infrastructures d’accès à l’eau ou l’énergie, la sécurité, la santé, la locomotion, où l’on cherche à avoir des systèmes socialement perspicaces, durables, recevables, adaptables, tout en étant sécurisés, fiables et pouvant retrouver ses propriétés initiales après altération.

L’Ingénierie Système (dit IS) fournit la vision globale d’un produit complexe, soumet des approches pour en garantir l’ingénierie et opère avec la direction des réalisations. L’Ingénierie Système souscrit à déterminer les points d'accroches entre disciplines, et participe également à gérer les liens fournisseur acheteur dans sa concrétisation et dans sa spécification.

Formalisée il y a 50 ans pour les besoins de l’industrie de la défense et du spatial, l’IS s’est étendue au domaine du transport automobile, ferroviaire, aéronautique et dans le domaine énergétique. L’IS s’appuie sur des standards et normes internationaux EIA 632, ISO, et bénéficie des actions de promotion et de déploiement soutenus par l’International Council for System Engineering (INCOSE), avec 62 pays représentés. Dans notre pays, les actions de l’INCOSE sont soutenues par l’Association Française d’Ingénierie Système (AFIS).

Au-delà de ses champs d’application actuels, l’IS prend des chemins divers :

- Fluidification des liens entre l’ingénierie, la production et l’opération, avec l’intégration des processus et outils d’IS avec les processus et outils de Product Lifecycle Management, et l’intégration de principes de Gestion de Lignes de Produit
- Optimisation des dépenses de développement
- Ajoût des processus de développement agiles
- Expansion des secteurs d'utilisation (Santé, Smart Cities)
- Enfin, un effort conséquent d’adaptation des principes d’IS à destination des PMEs, qui se traduit par la production d’un standard propre (ISO 29110), ainsi que d’actions spécifiques de promotion et déploiement par l’AFIS.


image qualification gestion du cycle de vie produit Paris

En savoir plus sur Qualification gestion du cycle de vie produit Paris


Autres pages : stage Analyse critique des solutions Paris - formation continue Analyse critique des solutions - qualification ingénierie systèmes - formation continue gestion de lignes de produit Paris - qualification Analyse critique des solutions Paris - formation continue Analyse critique des solutions Paris - ingénierie des exigences - formation continue gestion de lignes de produit Toulouse - formation continue ingénierie systèmes Toulouse - formation continue ingénierie systèmes