Qualification gestion du cycle de vie produit Toulouse

En savoir plus sur Qualification gestion du cycle de vie produit Toulouse

Les grands systèmes et systèmes complexes sont capitaux pour le futur. Ces systèmes se développent sans cesse, tout en devant répondre à des besoins d’ouverture et d’interopérabilité, mais aussi de fiabilité. Ceci inclue de nombreux domaines : génie électrique, génie mécanique, génie automatique, génie logiciel, génie civil, génie industriel, génie chimique, génie électronique. Ce développement doit prendre en compte les contraintes liées à l’ensemble du cycle de vie : Soutien Logistique Intégré, production, maintenance … et également intégrer les données de l'homme, marketing, développement durable, commerce, relation clients, les entreprises y participant.

Les apports de la systémique (en particulier pour comprendre la non-linéarité inhérente aux grands systèmes sociotechniques) contribuent à améliorer la validité de la démarche d’ingénierie système et à développer son utilisation.

La mondialisation avec son impact sur les structures, et en particulier les équipes projet, a aussi un effet sur les approvisionneurs. De nouveaux modes d’interaction entre fournisseurs apparaissent, réactifs et souples, comme les sociétés virtuelles, l’ingénierie système doit composer avec ces changements qui ne sont qu’une extension des courants agiles (modulabilité dans les situations variables) et lean (exploitation du rendement de la production ). Un des défis est alors la réduction des empreintes logistique et écologique, pour faire partie intégrante des concepts de développement durable et de responsabilité sociale des entreprises.

Cela induit une autre vision des principes fondamentaux, comme celui de cycle de vie d’un système qui va classiquement de la genèse de l’idée au retrait de service. Or la prise en compte des exigences sociétales de développement durable et notamment le paradigme de l’économie circulaire, nécessitent de repenser la sérialité des processus d’ingénierie, pour prendre en compte les bouclages permanents à toutes les étapes. Cela engendre une grande hiérarchisation d'importance et de disponibilité et a un coût certain dans le cas de grands systèmes complexes ou des systèmes de systèmes.

La maîtrise de l’ensemble de ces aspects, qu’il s’agisse de la vision technique, mais aussi des autres dimensions politique, sociale, économique, réglementaire, éthique, est le grand défi de l’ingénierie système et de la gestion des projets du futur. C'est indispensable vis à vis des conséquences sur la sécurité, les transports, les infrastructures d’accès à l’eau ou l’énergie, les systèmes de santé, où il s'agit de créer des systèmes politiquement durables, flexibles, acceptables, intelligents, tout en étant sécurisés, résilients et sûrs.

L’Ingénierie Système (IS) fournit la vision globale d’un produit complexe, propose des méthodes permettant d’en assurer l’ingénierie et opère avec la direction des réalisations. L’IS permet de définir un socle commun de définition de produits entre disciplines, et participe également à gérer les liens fournisseur acheteur dans sa définition et dans sa réalisation.

Formalisée il y a 50 ans pour les besoins de l’industrie du spatial et de la défense, L’Ingénierie Système est aujourd'hui utilisée également dans les secteurs du transport automobile, aéronautique, ferroviaire et ainsi que l’énergie. L’Ingénierie Système est conforme aux normes mondiales ISO 15228, EIA, et bénéficie des actions de promotion et de déploiement soutenus par l’International Council for System Engineering (INCOSE), qui fédère plus de 10000 membres dans 62 pays. En France, l’International Council for System Engineering est secondé par l'AFIS

En plus des utilisations contemporaines, l’IS prend des chemins divers :

- Fluidification des liens entre l’ingénierie, la production et l’opération, avec l’intégration des processus et outils d’IS avec les processus et outils de Product Lifecycle Management, et l’intégration de principes de Gestion de Lignes de Produit
- Optimisation des dépenses de développement
- Introduction de l’agilité dans les processus d’ingénierie, en s’inspirant des méthodes de développement et management agiles issues du développement logiciel
- Extension du champ d’application à de nouveaux domaines (Santé, Smart Cities)
- Et pour finir, travail de l'Ingénierie Système pour concorder davantage aux attentes des PME.


image qualification gestion du cycle de vie produit Toulouse

En savoir plus sur Qualification gestion du cycle de vie produit Toulouse


Autres pages : La pensée système ou system thinking - les fondements du lean - formation continue Management par la Valeur Paris - stage gestion du cycle de vie produit - formation continue gestion de lignes de produit - Analyse Fonctionnelle du Besoin - gestion du cycle de vie produit - stage Analyse Fonctionnelle du Besoin Toulouse