Qualification sécurité informatique

En savoir plus sur Qualification sécurité informatique

Se prémunir efficacement contre les cyberattaques

Le développement des nouvelles technologies et d’Internet est tel que l'outil informatique est présent dans toutes les entreprises. La conséquence de cet accroissement, est la sécurisation de ce réseau complexe qui doit s'adapter.

Aujourd'hui, les premières sources d'attaques sont :

- L'accès aux données sensibles
- La déterioration des programmes
- Le cryptage des fichiers
- Bombe logique / Malware (sur mobile ou embarqué)
- L'attaque interne


Une aura entoure la cybersécurité dans la presse. Tout le monde en parle et, visiblement, tout le monde se sent concerné par elle. Et pourtant la sécurité informatique est rarement adaptée. L'argent dédié à la sécurité reste hétérogène selon le pays, d’une région à l’autre, ou aussi d’un secteur à l’autre.

Pourtant le numérique est largement privilégié dans tous les domaines, rendant ce désintérêt encore plus surprenant.

C'est faute d'érudition. Si nous ignorons l’existence d’un danger, on ne peut pas lutter.

Huit entreprises françaises sur dix ne sont même pas dotées des outils basiques de protection (cf. BPI France).

Parallèlement les pirates se rassemblent (ou comme les guildes des anciens temps), avec des places de marché dédiées, des objectifs et des cibles fixées en amont et une vision à long-terme, plus proche du cyber-businessman que du cybercriminel.

Toujours dans l'idée du réseau de malfaiteurs, les cybercriminels travaillent à plein temps à trouver les fissures pour pénétrer dans nos bases de données et nos ordinateurs, mais on trouve aussi les non spécialistes, qui mettent en pratique des techniques trouvées sur le web et vont se spécialiser dans une technique précise. Ce commerce tend à nous montrer que la cybercriminalité se dirige vers des offres de services.

L'augmentation des attaques est exponentielle. Pire encore, une grand partie des pirates attaquent juste pour passer le temps, ce qui les rend encore plus dangereux.

Les menaces persistantes avancées (Advanced Persistent Threat) ont irrévocablement changé le visage des modèles traditionnels de cyber-attaque et aboutissent à un nouveau marché. L’APT n’est pas seulement un malware, mais des tactiques d’ingénierie sociale l’accompagnent. Les créateurs d’APT forgent ainsi une arme presque imbattable. Ainsi, dédaigner la mise en place de barrages adaptés est très périlleux pour une entreprise. Car les APT, afin de trouver un moyen d’infiltrer vos systèmes, recherchent les fragilités des systèmes. Ainsi ils décéleront une faiblesse pour arriver à leurs fins.

Les Advanced Persistent Threat peuvent patienter longtemps avant d'attaquer au moment propice. Les menaces persistantes avancées sont programmée pour un objectif à court ou long terme. Rester tapis dans l’ombre est le mantra des APT. Lorsqu'ils ont pris la main, ils changent les droits d’accès à leur avantage, pour rebondir (ce que nous appelons un « mouvement latéral ») jusqu’à ce qu’ils aient trouvé The Chosen One (un serveur avec des données intéressantes à extraire). Cela va sans dire, il est impossible par la suite de remonter aux criminels.

La première approche sera celle de l'information des utilisateurs. Les erreurs humaines en terme de sécurité doivent être quasiment nulles. Les stages sont organisés pour donner au personnel un socle commun de connaissances des bonnes pratiques de sécurité informatique. les indications porteront sur l'actualisation des logiciels, l'utilisation des logiciels réputés en matière de sécurité. Il existe un grand nombre de mesures pour éviter les intrusions.


qualification sécurité informatique

En savoir plus sur Qualification sécurité informatique


Autres pages : stage cyber risques Paris - formation continue cybersécurité Paris - formation continue gestion de crise cybersécurité Paris - intrusion sur les réseaux wifi - protéger ses données informatiques - qualification menaces cyber sécurité Toulouse - stage gestion de crise cybersécurité Toulouse - mise au clair mdp Windows via mimikatz